Comment bien affûter le couteau

Un couteau est une chose indispensable dans de nombreux domaines de la vie humaine. C'est le sujet universel qui est constamment en demande. Les couteaux sont utilisés à la maison, dans la pêche et les loisirs actifs, dans la construction, les arts martiaux, etc. Sans cet article, il est impossible d'imaginer une cuisine et un ensemble touristique. En raison de la grande utilisation de cet outil, il existe de nombreux types de couteaux: cuisine, touristique, universel, de combat et autres. Il existe également des couteaux souvenir qui attirent les acheteurs d'aspect esthétique.

Set de couteaux de cuisine

En cours d'utilisation permanente d'un couteau de cuisine, sa lame peut émousser. L'aiguisage du couteau rendra la lame d'excellente qualité de coupe.

Qu'est-ce qu'un couteau et quelles sont ses fonctions?

Le couteau lui-même est un outil pour couper divers objets, composé de deux parties principales: une poignée qui tient la main coupante et une lame avec une lame sur un ou deux côtés. Cela dépend de la netteté de la lame et de la qualité du couteau. Par conséquent, il est extrêmement important de savoir comment aiguiser le couteau. Il est généralement fabriqué à partir de métaux solides (acier inoxydable), affûtés par des méthodes industrielles. Dans les modèles de combat de couteaux, l'extrémité de la lame peut également être affûtée. Le manche est fait de matériaux tels que le fer, le bois, le plastique.

Diagramme de l'angle correct d'affûtage du couteau

L'angle de la lame doit être égal à 20 degrés.

La propriété principale que doit posséder tout couteau, la netteté d'une arête. Au fil du temps, tout outil perd sa netteté, il est donc nécessaire de l’affiner de temps en temps. La commodité d'utilisation de l'outil et la qualité de la coupe dépendent de l'affûtage correct. Après tout, un couteau mal taillé ne pourra pas couper du bois, du poisson ou du pain. Ne sous-estimez donc pas l’importance de la procédure d’affûtage des outils de coupe.

Retour à la table des matières

La dureté de l'acier est un paramètre important lors de l'affûtage d'un couteau

L'un des principaux indicateurs qui déterminent le processus d'affûtage du couteau et sa qualité, la dureté de l'acier. Après tout, un outil en acier doux peut facilement être déformé ou froissé, et un matériau trop dur peut s'effriter. Par conséquent, il vaut la peine de choisir un couteau avec une dureté d'acier optimale. Idéalement, il devrait être 45-60 HRC. Un paramètre tel que la dureté est extrêmement important pour le processus d'affûtage, car il détermine l'angle d'affûtage du couteau. Plus la lame est dure, plus l'angle doit être grand.

Schéma des éléments coupés de la lame

Schéma des éléments coupés de la lame: 1 - tranchant (RK), 2 - avance, 3 - angle d 'affûtage, 4 - descente, 5 - bout.

Si le propriétaire de l’outil n’est pas au courant de la dureté du matériau, il peut être assez facilement vérifié à la maison. Besoin de prendre un fichier avec une petite encoche (fichier) et les tenir sur la lame d'un couteau. Premièrement, cela doit être fait avec un peu de pression - avec une bonne dureté de l’acier, la lime devrait glisser assez librement le long de la partie tranchante de la lame. Si vous appuyez sur le fichier avec un effort notable, alors il devrait légèrement adhérer à la lame. Dans ce cas, la dureté du couteau est bonne et vous pouvez affûter en toute sécurité.

Avant de commencer à affûter un couteau, soyez patient. Après tout, le processus de rendu de la netteté de la lame peut prendre de 5 minutes à plusieurs heures, selon le type de couteau. Par conséquent, vous ne devez pas attendre les résultats visibles après quelques minutes de netteté.

Retour à la table des matières

Quels sont les outils de meulage?

La première chose dont vous avez besoin pour affûter un couteau, un outil de meulage. Le choix d’un outil d’affûtage est une question très importante, la qualité du travail dépend directement de l’exactitude de ses performances. Prendre l'outil de meulage est encore plus difficile que le couteau lui-même. Pour affûter, rectifier et niveler les lames, des dispositifs tels que des affûteuses mécaniques et électroniques, des barres de rectification, des fibres, des bandes abrasives, etc. sont utilisés. Si le couteau, qui nécessite un affûtage, coûte cher, il est conseillé de ne pas économiser sur les fonds pour le tourner. Comme les outils de rectification coûtent très cher, il est important de déterminer immédiatement la meilleure option pour ne pas gaspiller de l'argent.

Retour à la table des matières

Barre pour affûter la partie coupante de la lame

Barres de broyage

Plus le chiffre sur la barre est élevé, plus le grain de l'abrasif est gros.

Barre pour affûter les couteaux - un outil assez coûteux. Cependant, avec elle, vous pouvez obtenir un affûtage de très haute qualité. Le principal ingrédient actif, en raison de laquelle il existe une netteté de la lame, des cristaux abrasifs. Ils sont presque invisibles à l'œil nu, mais le résultat de leur travail est assez remarquable: une lame de couteau bien tranchante. Plus il y a de cristaux sur chaque millimètre cube d'une barre, plus le processus de retournement sera rapide et performant. Généralement, le nombre de ces grains abrasifs est indiqué sur l'emballage de l'outil. Il convient de garder à l'esprit que pour la qualité du travail de rectification, il faut au moins 2 barres. L'un d'entre eux est utilisé pour donner de la netteté, et l'autre - pour la rectification. Il est déconseillé d'acheter des barres de meulage, sur l'emballage desquelles le nombre de cristaux abrasifs n'est pas indiqué, car il est impossible dans ce cas de déterminer la qualité de cet outil. Il faut dire que les producteurs nationaux pèchent souvent avec l’absence d’informations aussi importantes.

Retour à la table des matières

Utilisation de musat pour la vinaigrette et le broyage

Mousat pour affûter le tranchant d'un couteau

Musat capable de maintenir la netteté de la lame, sans recourir à l'affûtage.

Un autre outil couramment utilisé pour affûter les couteaux est la musat. C'est un tube en acier, semblable à une lime, une bande ou un cercle, avec lequel il est rectifié, un couteau est aiguisé. Dans les activités professionnelles, cet outil est davantage utilisé non pas pour faire tourner des couteaux, mais pour maintenir la forme et le tranchant corrects de la lame. Musat est idéal pour travailler avec des couteaux de cuisine dont les lames ne sont généralement pas trop dures. Cet outil doit être utilisé avant que le couteau ne soit affûté, car vous n’aiguisez pas la lame avec un couteau, il est commode pour eux de régner.

Retour à la table des matières

Aiguiseur mécanique pour affûter la lame

Dans la vie quotidienne, un outil d'affûtage tel qu'un affûteur mécanique est souvent utilisé. Avec elle, vous pouvez facilement travailler avec des couteaux de cuisine et divers types de ciseaux. La popularité relativement élevée de cet outil est due au coût relativement bas et à la facilité d'utilisation. L'angle d'affûtage change facilement en fonction du type de lame. La partie coupante de la lame est affûtée rapidement. Mais il convient de noter que vous ne devez pas vous attendre à un travail de qualité avec les affûteuses mécaniques. De plus, après l’utilisation d’un taille-crayon mécanique, le couteau peut s’émousser plus rapidement qu’avant. Par conséquent, il est préférable de l’utiliser uniquement pour les couteaux de ménage, mais pas pour la chasse, le tourisme ou les combats, qui nécessitent un affûtage de très haute qualité.

Retour à la table des matières

Aiguiseur de lame électrique

Couteau électrique

Le couteau électrique est capable d'affûter et de polir le couteau, déterminant automatiquement l'angle optimal d'affûtage.

Les taille-crayons électriques deviennent de plus en plus populaires. Ils offrent un meilleur affûtage que leurs homologues mécaniques. Leurs avantages incontestables incluent non seulement l'universalité du type de couteau (cuisine, chasse, touriste, combat), mais aussi par type de lame (ondulée, droite). Travailler avec un tel outil est facile. Il choisit lui-même l'angle optimal pour affûter la lame. En plus des couteaux, vous pouvez aiguiser et des tournevis, des ciseaux. Un taille-crayon électrique peut tout aussi bien manipuler une nouvelle lame émoussée et une ancienne. Le degré de netteté de la partie coupante de la lame n'est pas non plus important. Le résultat du travail d'un taille-crayon électrique est maintenu longtemps, la lame reste très tranchante. De nos jours, non seulement ces dispositifs broient la lame, mais ils la rectifient, la traitent et la traitent pour l'amener à des conditions optimales. De tels dispositifs sont très multifonctionnels! Le seul inconvénient d'un petit couteau électrique est son coût assez élevé. Mais la qualité du travail justifie sans aucun doute son prix élevé.

Retour à la table des matières

Aiguiser les courroies, les meules abrasives et en feutre pour affûter

Meule abrasive pour affûter un couteau

La meule abrasive ne doit pas être utilisée à la maison car la lame risque fort d’être endommagée pendant le processus d’affûtage.

Une autre façon d'affûter la partie coupante de la lame de couteau consiste à travailler avec des courroies abrasives, ainsi que des cercles abrasifs et en feutre. Cette méthode d’affûtage des couteaux est utilisée dans la production industrielle d’outils de coupe et de leurs points d’affûtage. Cependant, il est préférable de ne pas commencer un débutant pour cette méthode, car des professionnels expérimentés qui savent choisir le bon angle de netteté et la vitesse de rotation des disques travaillent avec lui dans les usines. Sans cette connaissance pour affûter le couteau, la qualité du couteau ne pourra pas aboutir. Dans les mains incompétentes, la lame peut simplement être déformée. Le fait est que, sous l’influence de la meule, la lame chauffe jusqu’à une température élevée, de sorte que l’acier doit être durci. Mais si vous en faites trop, la lame peut simplement se détériorer sous l’influence de la température et du frottement. Un autre inconvénient de cette méthode pour rendre la lame tranchante est son effet de courte durée. Cela n’est pas surprenant, car les fabricants et les spécialistes de l’aiguisage ont intérêt à ce que le client les recontacte au bout d’un moment. Par conséquent, pour un effet à long terme, il est souhaitable de choisir un taille-crayon électrique.

En résumé, il convient de noter que toutes les méthodes ci-dessus conviennent à l'affûtage de couteaux qui seront utilisés au quotidien, mais que, pour un affûtage de haute qualité et à long terme, les couteaux de sport et autres types spéciaux de couteaux sont nécessaires.

Retour à la table des matières

Comment affûter un couteau correctement?

Une fois l’outil d’affûtage choisi, vous devez vous familiariser avec le processus de tournage et de meulage de la partie coupante de la lame. Après tout, le résultat dépend directement de la précision du tournage. Lors du meulage, vous devez commencer le processus avec une barre rugueuse. Il doit être placé sur une table ou sur toute autre surface fixe. Pour que la barre dure n'endommage pas le revêtement de surface, il est souhaitable de recouvrir un tissu ou du papier. Il est nécessaire de traiter cette lame jusqu'à ce que les onglets à ongles apparaissent - de fines bandes de métal courent le long de la partie coupante du couteau. Après l'apparition des bavures, il est souhaitable de changer la barre de meulage pour un outil avec un grand nombre de cristaux abrasifs.

La disposition du couteau lors de l'affûtage

La lame du couteau doit être perpendiculaire à la ligne du tranchant de la lame.

Il est souhaitable que la barre soit suffisamment longue (1,5 à 2 fois plus grande que la taille de la lame du couteau affûtée). Le modèle de meulage, à première vue, est assez simple: vous devez tenir la barre de meulage, ce qui fait avancer le tranchant du couteau. Il faut veiller à ce que le tranchant soit aussi perpendiculaire que possible au sens du mouvement qui se produit lors de l'affûtage d'un couteau.

L'angle d'affûtage perpendiculaire vous permet d'affûter uniformément la lame dans toute sa partie coupante. Le couteau, affûté sur toute la surface de coupe, permet de travailler beaucoup plus facilement et plus rapidement. Un autre détail géométrique important lors de l'affûtage d'un couteau est l'angle entre la lame et la meuleuse. Il est conseillé de le maintenir autour de 20-25 degrés. Rendre l'angle constant est assez difficile. Pour assurer une inclinaison constante de la partie coupante de la lame par rapport à la surface de travail de la barre de meulage, vous devez diriger la poignée du couteau vers le haut. Il convient de noter que pour différents types de couteaux, un angle d'affûtage particulier peut être nécessaire. Par exemple, les couteaux pour couper la viande devraient être affûtés avec une inclinaison supérieure à celle des couteaux classiques. La seule règle à suivre tout au long du travail est de conserver le même angle d'affûtage.

Vous devez affûter le couteau avec une barre de sorte que l'extrémité de la pointe à la fin du mouvement se trouve à l'endroit où se termine la surface de meulage. Il est important que la lame sous pression ne se détache pas de la barre, car dans ce cas, elle peut être déformée ou rayée. Certaines personnes commettent une grave erreur en poursuivant le processus d’affûtage dans les meilleurs délais: elles exercent une forte pression sur la lame afin qu’elle frotte davantage contre la surface de meulage. Cela ne devrait pas être fait! De telles actions entraînent la perte de l'angle d'affûtage, mais n'accélèrent pas le processus. Le mouvement de la partie coupante de la barre sur la surface de meulage doit être lisse et prudent afin de ne pas perturber l'angle d'affûtage du couteau et de ne pas gâcher votre propre travail par un mouvement imprécis. Tout ce processus doit être répété un grand nombre de fois jusqu'à ce que la lame de chaque côté devienne aussi tranchante que possible. Avec le temps, l'affûtage de la lame ne posera pas de problèmes particuliers, car dans ce cas, l'expérience est extrêmement importante.

Retour à la table des matières

Le meulage est une étape importante lors du travail avec une lame

Modèle de formation de bavure

La fraise doit ressembler à un fil élastique et s'envoler après 5-6 plis.

L'affûtage de la partie coupante de la lame du couteau n'est pas la seule chose à faire avec la lame pour lui donner un tranchant maximal. Après l’affûtage, la partie tranchante du couteau doit être rectifiée. Le meulage de la lame est nécessaire pour conserver sa tranchant plus longtemps. En rectifiant avec une lame de couteau, les ardillons sont supprimés, ce qui apparaît inévitablement pendant le processus d'affûtage. Pour que la lame reste aussi tranchante que possible pendant une longue période, il est nécessaire de garantir une surface parfaitement lisse. Pour moudre la partie tranchante du couteau, procédez comme pour l’affûtage. Cependant, la pierre à aiguiser doit être changée à la surface avec des cristaux plus petits. Une fois le couteau broyé, son traitement peut être considéré comme terminé.

Affûter correctement un couteau n’est pas une mince affaire, il nécessite avant tout de l’expérience. Bien sûr, si nous ne parlons pas d'affûter à l'aide d'un taille-crayon électrique.

Travailler à donner à la partie tranchante de la lame une netteté maximale exige une diligence et une attention extrême, car tous les efforts peuvent être annulés par un seul faux mouvement.

De plus, il est nécessaire tout au long du travail de maintenir le bon angle de la lame. Il est théoriquement impossible d’apprendre la technique du retournement des couteaux, car une pratique constante est nécessaire.

Il est plus facile de donner du tranchant à la partie coupante de la lame en utilisant un dispositif électrique pour faire tourner les couteaux, les ciseaux et les tournevis, mais un tel outil est très coûteux. Un couteau bien affûté est un excellent outil, une arme fiable, agréable et pratique à utiliser. Par conséquent, le résultat justifie pleinement l'effort!

Ajouter un commentaire